+33 (0)6 75 57 01 18

Déguster les plats les plus délicieux de la cuisine nationale Touva, apprécier les arts et métiers, monter à cheval, voir de ses propres yeux un grand spectacle – combat « Khuresh » là où les meilleurs combattants de Touva et de la Mongolie participent, supporter les participants de la compétition de tir à l’arc , choisir la meilleure yourte Touvaine , rencontrer des célèbres chanteurs de gorge , passer toute la nuit dans un monastère bouddhiste , prier ensemble avec un Lama pour le bien-être de tous les êtres vivants , participer à l’aube dans à l’ancien rituel « San Salyr  » avec des hommes – tout est possible dans les grands fêtes  du peuple Touvain. Toute la culture d’origine du peuple Touvain se divulgue en pleine gloire dans toutes ses couleurs et sa richesse et entièrement divulguée pendant les fêtes les plus importantes ayant leurs racines dans l’antiquitéet les favoris enracinées dans l’antiquité:  sur Naadym – fête des éleveurs – et « Chagaa » – le fête du Nouvel An lunaire. Les Touvains portent un grand hommage  et respect envers ces deux événements et se préparent aux festivités, donc minutieusement à l’avance, minutieusement. Manquer ces fêtes est tout simplement impossible.

Naadym

kysyl_yourtes (15)

Naadym est associé au mode de vie nomade des Touvains et est un jour de festivité des éleveurs nomades. Ses origines proviennent des rituels réligieux tel que le sacrifice aux esprits de la tribu, ou aux ancêtres. Naadym vient du mot mongol  » Naadam  » – festival, la concurrence, réjouissances. Il a lieu chaque année mi-août. Pourquoi à ce moment ? Ce n’est pas un hasard car mois d’août était la période de l’excès et de la richesse, quand les bovins étaint bien nourris, et quand il y avait une abondance de produits laitiers . Il était possible d’organiser une fête pour le monde entier, rassembler tous les proches et les amis.

Khuresh

La Fête ne se passe pas sans ses éléments obligatoires – la lutte nationale  » Khuresh « , courses de chevaux, compétition de tir à l’arc avec participation de garçons et de filles , le concours de la meilleure yourte nationale, du DSC_ 482meilleur costume national et du meilleur équipement de cheval.

La fête dure plusieurs jours. En plus des concours des équipements équestres, compétitions de tressage des cordes de crin de chevaux pendant « Naadym » cela fait plusieurs années consécutives que le Festival international de feutre s’organise et qui est devenu, par la suite, un événement vraiment spectaculaire, qui réunit des représentants des régions voisines et des différents pays. Un élément obligatoire et important de ce festival c’est le concours de défilé des meilleurs costumes et articles en feutre, il réunie des vrais connaisseurs de la beauté et de la créativité. Également il y a des ateliers sur le feutrage.

La partie la plus spectaculaire de « Naadym » – c’est le concert de gala et les feux d’artifice sur le front de mer ou sur la place principale de la ville de Kyzyl – la Place « Arat ». C’est à ce moment là étant debout sur le bord de ​​la rivière Ienisseï, vous pouvez vivre des moments inoubliables, sentir un vent léger et la brise de la rivière, une ambiance merveilleuse qui rappelle la détente et bien-être, la légèreté et la connectivité avec l’Univers. Vous vous trouvez dans le centre de l’Asie.

Shagaa

Tozhu_fetedeseleveurs_2Shagaa – célébration du Nouvel An du calendrier lunaire de l’Est, qui est célébrée à la fin Janvier ou début Février, c’est à dire premiers mois blanc. Il s’agit d’un très profondes Touvas de vacances associées à la vision du monde et de la vie spirituelle du peuple. Nouvel An répondre certainement avec le lever du soleil, symbolisant toujours commencer, aube, jour pour la première Jour de l’An. Vous êtes sûr de marquer leurs observations que Touva, surtout les adultes, pour ne pas manquer un moment de la nouvelle année – lever de soleil, n’ira pas à dormir. Très probablement, la plupart d’entre eux passent la nuit dans un monastère bouddhiste, où les moines effectueront un service spécial et réciter des mantras. Pourquoi pas? – Vous demandez. Cela est dû à la conviction que tous Touvas savent, de petite à grande. On croit que cette nuit le Bouddha dans ses cercles de chars toute la de la terre, et il faut les traverses pour les morts et les bénisse. Au lever du soleil tous les hommes tiennent une cérémonie intime spécial –  » san Salyr  » sur les sommets des montagnes sacrées. C’est un rituel très ancien qui porte l’information sur la vie des ancêtres de Touva, leur façon de penser, la vie spirituelle

Tous Tuva jour de la nouvelle année rendre visite à leurs parents, en particulier les plus âgés et plus, se donner des cadeaux, préparer des plats nationaux, et transporter que les pensées pures et positives, pour cette journée sont oubliés et pardonnés tout ressentiment, l’amertume et la tristesse.

Pendant ces vacances révèle plus pleinement le monde intérieur de Touva, affiché sa vie à jamais principes inviolables fortement liées à la foi dans la nature, dans leurs ancêtres et de leur histoire.

Découvrez le monde unique du peuple Touva!