+33 (0)6 75 57 01 18

Qu’est-ce que le Touva ? Que savez-vous à propos du Touva ?

discover-tuva-alone

 » Le Touva, c’est de larges rivières sauvages  » – certains diraient.  » Le Touva, c’est des paysages magnifiques  » – répondraient d’autres. Un jeune musicien, Andy Bauer, du Colorado, Etats-Unis, conteste :  » Le Touva, c’est la patrie du « khöömei »; c’est iciqu’Albert Kuvezin est né. « . La communauté internationale ignorerait toujours l’existence de cette petite république si ce n’était pour le chant de gorge traditionnel du Touva . Ici, on apprend cela dès l’enfance . Andy a découvert ce merveilleux pays lors d’un concert donné en Amérique par Albert Kuvezin. Cela remonte à 2002, quand Andy et ses amis musiciens sont arrivés au concert du groupe légendaire de Touva « Yat-Kha », dont le soliste n’est autre que Albert Kuvezin. Ils sont tout de suite tombés amoureux de ces sons atypiques. Ce qui fait l’originalité de cet art est la capacité exceptionnelle de ceux qui le pratiquent à émettre simultanément deux notes vocales de hauteur différente. Ainsi, ils créent une sorte de solo à deux voix, ce qui a fasciné Andy. Douze ans se sont écoulés depuis sa découverte et, au fil des années, Andy a beaucoup progressé dans la réalisation de son projet – celui de devenir chanteur de gorge. Non content d’avoir réussi à se rendre en République de Touva, Andy est également parvenu à apprendre la fine technique de cet art peu commun, et de profiter du résultat de longues années de travail. Andy a connu de nombreux succès en tant que chanteur de gorge débutant dans son Amérique natale. En avril 2014, il a réussi à organiser une conférence internationale à Pékin sur le « Khöömei », avec pour invités de marque, les plus grands experts de Touva. Voici comment ce jeune etcourageux musicien experimes ces capacitéstout en faisant découvrir à l’Ouest et l’Est le berceau du chant de gorge: la République de Touva.

Le cas d’Andy n’est qu’un exemple parmi d’autres de l’intérêt et de l’admiration que suscitel’ unicité du « Khöömei ». Aujourd’hui cet art vocal unique ancré dans l’antiquité, est une marque du Touva et jouid’une immense popularité dans le monde, en faisant ainsi un objet d’étude pour les chercheurs autochtones comme étrangers.

Le chant de gorge du Touva a été développé pendant des siècles par ses adeptes afin d’en perfectionner l’exécution jusqu’à atteindre le meilleur rendu artistique possible. Il exprime un principe fondamental de la culture nationale du Touva; le chant de gorge est un produit de l’esprit musical et poétique de son peuple. Cette tradition émane del’amour infini des Touvans pour la nature et les animaux, car le chant de gorge est né parmi les nomades qui passaient la plupart de leur vie à ciel ouvert. De ce fait,les anciens chanteurs de gorge puisaient leur inspiration dans la nature elle-même. La valeur et la beauté du chantdécoule directementde la capacité àreproduire les sons de la nature et des animaux, non seulement en les imitant, mais aussi par une pénétration profond dans l’essence de son. Certains scientifiques ont suggéré que le « Khöömei » est une façon de communiquer avec l’univers: il transcende l’état de conscience et unit l’Homme à l’univers .

Les interprètesconfirmés de chant de gorge du Touva sont considérés en quelque sorte comme des conteurs. Gardiens de la trésorerie de la musique nationale et de la poésie, ils sont respectés par le peuple des Touvans.

Selon les chercheurs, le chant de gorge du Touva, le « Khöömei », est très différent de celui de l’Altaï, la Bouriatie et de la Mongolie, notamment grâce à ses styles variés. Traditionnellement, il existe cinq styles – le « Kargyraa », leKhöömei », le « Sygyt », le « Borbannadyr » et le « Ezengileer ».

 » Si vous écoutez le chant de gorge avec les yeux fermés , il est impossible de deviner que ces sons sont émis par une personne vivante, et non pas par un instrument de musique  » – admet le correspondant du journal de Krasnoyarsk , qui était présent au festival de Musique Vivante et de la Foi  » Ustuu – Khuree  » .

La nature a doté les nomades d’Asie Central d’un talent incroyable . L’exécution du « Khöömei » revigore l’esprit , développe l’attention, augmente la vitalité, soulage la dépression et la solitude, révèle la force intérieure, élimine la négativité et la raideur de l’âme. Comme vous pouvez le voir, le chant de gorge guérit l’Homme.

Le chant de gorge du Touva n’est pas seulement un art . C’est un symbole de l’esprit d’un peuple. Selon Zoya Kyrgys, directeur du Centre International de Recherche,« Depuis les temps anciens, le chant de gorge a aidé à ne pas se ‘casser’, ne pas perdre sa dignité et maintenir le visage humain ».